Conseil d’utilisation concernant l’huile de CBD

Le CBD ou cannabidiol est un complément alimentaire qui commence à avoir un succès fou en ce moment. Ayant de nombreuses vertus, en dehors de la fleur, de l’e-liquide et de la résine, l’huile de CBD reste la plus vendue sur le marché. Pour utiliser correctement cette huile essentielle à base de cannabinoïde, voici quelques conseils utiles.

Où acheter son huile de CBD ?

Bien avant de penser au dosage et sa posologie, vous devriez avant tout savoir choisir votre huile de CBD. Sur le marché, de nombreuses marques en proposent actuellement, il y a de nombreux produits qui proviennent de France, de Suisse, d’Italie, des Pays-Bas par exemple. Pour faire le bon choix donc, il faut se baser sur de nombreux paramètres, comme l’origine, le mode de culture du chanvre, la méthode d’extraction de l’huile ainsi que les tests en laboratoires que l’huile a subie. Afin de faciliter votre choix là-dessus, la méthode le plus simple serait de consulter un site comparateur de CBD shop ou demander des conseils à des proches.

Comment consommer l’huile de  CBD ?

L’huile de CBD pourrait se consommer de diverses manières. Toutefois, cela pourrait dépendre du type d’huile ainsi que des effets recherchés.

Application cutanée

Pour soulager des douleurs ciblées sur le dos, les jambes ou les bras, il serait plus préférable d’appliquer l’huile par voie cutanée. A travers cette pratique, les douleurs qu’elles soient légères ou intenses peuvent disparaitre en quelques minutes.

Voie orale

Si vous comptez utiliser l’huile de CBD pour le vertige ou le trouble digestif, la voie orale reste la meilleure méthode d’absorption. Une fois digérée dans l’estomac, les molécules de cannabinoïdes passent ensuite dans les intestins.

Voie sublinguale

Pour les maux de tête, trouble neurologique ou autres maux internes, la voie sublinguale reste la plus sollicitée. Lorsqu’on dispose l’huile sous la langue, ce cannabidiol pourrait tout de suite s’introduire dans les muqueuses et les vaisseaux capillaires et parvenir très rapidement vers les récepteurs CB1 et CB2 de l’organisme.

Dans quel prendre de l’huile de CBD ?

Comme le CBD propose de nombreuses propriétés (anti-inflammatoire, antiépileptiques, anxiolytiques…), on peut la prendre dans de nombreuses circonstances.

Douleur chronique ou peu intense

Au lieu de prendre un anti inflammatoire pour calmer vos douleurs passagères vous pouvez très bien consommer de l’huile de CBD. Et comme c’est un produit non addictif, pour les maladies potentiellement plus graves comme les maladies neurologiques et dégénératives, l’huile de cannabidiol pourrait être une bonne alternative au calment.

Cas de stress et d’angoisse

Lorsqu’on est en situation de stress et d’angoisse, la prise d’huile de CBD est aussi recommandée. Apportant relaxation et sérénité, ce cannabinoïde pourrait aussi améliorer la qualité du sommeil.

Trouble digestif

Comme le CBD facilite également la digestion et le transit intestinal, il est aussi très utilisé en cas de nausée ou trouble digestif. Et c’est aussi d’ailleurs pour cela, qu’on recommande souvent aux personnes sujettes à des problèmes de vertige d’en consommer.

conseil utilisation CBD

Comment prendre de l’huile de CBD ?

Même si le CBD est plus un complément alimentaire qu’une drogue ou un médicament, il est toujours conseillé de le prendre avec une grande précaution.

Le dosage préconisé

Pour connaitre le dosage adapté, il faut d’abord connaitre le teneur en cannabinoide de l’huile (CBD5, CBD10, CBD 15…). Mais très souvent, peu importe le taux, la plupart des spécialistes conseillent de ne pas dépasser une cuillérée à soupe par jour. A part cela, afin d’éviter tout surdosage, vous pouvez également vous fier sur la notice d’utilisation de votre huile de CBD.

A quel moment prendre de l’huile de CBD ?

L’huile de CBD peut se consommer à n’importe quel moment. Dès que vous ressentez une douleur ou que vous avez une sensation d’angoisse, vous pouvez en prendre. Par contre, dans le meilleur des cas, il est surtout conseillé de le prendre le matin. Après, pour que le cannabidiol fasse son effet plus rapidement, il ne faut pas le prendre avec un repas ou une collation.

Quelle est la durée de l’effet de l’huile de CBD ?

La durée de l’effet de l’huile de CBD est d’environ 6  heures. Par contre, en fonction du dosage et du teneur en cannabinoïde, il peut se rallonger ou peut se raccourir. Pour ce qui concerne la sensation des premiers effets, contrairement à la fleur de cannabis qui est active quasi instantanément, l’huile prend en moyenne 20 à 30 minutes avant d’agir. Et si vous souhaitez ressentir les effets de l’huile plus rapidement, le plus simple serait de la disposer quelques secondes sous la langue.

Comment conserver son flacon d’huile de CBD ?

Quand vous achetez de l’huile de CBD, ne vous fiez surtout pas à la date de péremption indiquée dans la boite du flacon. Effectivement une fois ouvert, le temps de conservation de l’huile de CBD pourrait varier en fonction de diverses circonstances. Si le flacon est par exemple exposé à la lumière, les molécules de cannabinoïdes peuvent s’altérer très rapidement. De même si l’huile est soumise, son contenu pourrait considérablement changer et dans le pire des cas, elle ne serait plus bonne à la consommation. Pour bien conserver son huile de CBD donc, il faudrait toujours le conditionner dans un endroit frais à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Quelles sont les contre-indications sur les huiles de CBD ?

Globalement, presque tout le monde peut consommer de l’huile de CBD sans aucune contrainte. De ce fait, ses contre indications sont relativement rares.

Peut on prendre du CBD pendant l’allaitement ?

Jusqu’à maintenant, aucune étude n’a démontré un lien entre le CBD et l’allaitement. Pas comme le THC, il est quasiment nul que le cannabidiol soit identifier dans le lait maternel. Malgré cela, certains spécialistes préconisent d’opter pour la prudence.  Par contre, pendant la grossesse, il n’est pas conseillé de prendre de l’huile de CBD.

Quand faut il consulter avant de consommer de l’huile de CBD ?

En principe, la prise d’huile de CBD ne nécessite pas un avis médical. Néanmoins, si vous avez certains doutes sur votre état de santé, vous pouvez demander des conseils auprès de votre médecin traitant.