Découverte du ricinus communis

fleur de ricin

Le ricin nommé aussi ricinus communis est un arbuste venant de l’Afrique orientale. Désormais, il est planté dans plusieurs autres régions et pays du monde. Longtemps utilisé pour en faire du poison puisque ses fruits sont toxiques, actuellement ses graines sont exploitées pour de nombreuses vertus médicinales et cosmétiques.
Il faut laisser germer la graine de ricin avant de la planter. Pour cela, elle doit être trempée dans de l’eau tiède pendant un jour. La culture peut se faire au jardin comme à l’intérieur. Puisque le ricin est un arbuste très sensible au froid, il peut être planté sous serre. Dans les régions chaudes, il faut l’exposer au maximum au soleil. Quoi qu’il en soit, la plantation commence toujours à l’intérieur. Il faut la repiquer après pour la planter dans le jardin par exemple.

Culture et entretien

Comme il a été dit, il s’agit d’une plante qui ne supporte pas le froid. Au début de l’automne, il est conseillé de couper les tiges et couvrir le pied de cet arbuste avec du paillage. Au printemps, il devient une plante décorative dans le jardin. La taille est alors au choix.

Caractéristiques du ricinus communis

La présentation du ricin commence par la fabrication de l’huile de ricin. Celle-ci est obtenue par pressage à froid des graines de ricin. En même temps, le pressage donne des résidus pour servir d’engrais. Ce sont des tourteaux de ricin. La plantation a lieu au mois d’avril et de mais, la floraison s’effectue au mois de juillet et d’août et la récolte pour sa part se fait au mois d’octobre. Pour finir, l’huile de ricin a plusieurs vertus, dont le soin de la peau. Elle aide à combattre les problèmes de la peau comme les vergetures, les taches brunes et les rides. Elle combat également les infections comme les verrues, les gerçures et les pieds d’athlète.

Laisser un commentaire