CBD vs THC : quelle est la différence ?

Quand on parle de plant de chanvre ou de cannabis, on a souvent tendance à confondre le CBD (cannabidiol) du THC (tétrahydrocannabinol). Tous les deux des cannabinoïdes, ils agissent sur les récepteurs CB de l’organisme (CB1 et CB2). Toutefois, leurs principes actifs sont très différents. Par rapport à cela, lorsqu’on prend du THC ou du CBD on ne ressent pas les mêmes effets.

Pourquoi le CBD est légal et le THC non ?

Le 14 décembre 2017, l’OMS ou l’organisation mondiale de la santé a publié un rapport relatant que le CBD ou cannabidiol est une molécule qui ne représente aucun danger pour la santé. Bien au contraire, les produits dérivés du plant de Cannabis sativa L. pourrait proposer de nombreuses vertus et effets de bien être pour l’organisme. Même si dans d’autres pays, la production, la commercialisation et la consommation de CBD restent illégales, dans la plupart des Etats de l’UE, elles sont désormais autorisées. Plus encore, non seulement on peut en consommer librement, mais son achat ne requiert pas d’avis médical car le CBD est considéré comme étant un complément alimentaire et non un médicament.

Contrairement à cela, le THC reste un produit illégal. Contenant des substances psychotropes, sa consommation est réprimandable surtout pendant la conduite. En plus d’altérer l’humeur et le jugement, le THC pourrait aussi engendrer des conséquences néfastes pour la santé. Toutefois malgré cela, le THC pourrait s’utiliser dans un cadre thérapeutique sous certaines conditions.

Les compositions chimiques du THC et du CDB à la loupe

Afin de mieux comprendre les points de différences entre le CBD et le THC, ce serait préférable de faire les comparaisons de composants chimiques de ces deux cannabinoïdes.

CBD

Le CBD dispose de 21 atomes de carbones, 30 atomes d’hydrogène et 2 atomes d’oxygène. Ayant des enzymes CYP1A2 et CYP2B6, l’effet du CBD dure quelques heures et ce cannabinoïde est éliminé par l’organisme en moins de 24 heures.

THC

Comme le THC et le CBD sont cousins, ils ont quasiment le même nombre d’atomes.  Par contre, le THC possède des principes actifs qui peuvent directement affecter les neurones ce qui causent la dépendance et la perte de la maitrise de soi.

Quels sont les effets produits par le THC et le CBD ?

Le CBD comme le THC peut se consommer de diverses manières (huiles, fleurs, produits alimentaires, e-liquide…). Mais pour le THC en particulier, on le fume souvent sous forme de cristaux, de résines et de fleurs.

cbd vs thc

Quels sont les effets du THC pour un usage récréatif ?

A usage récréatif, lorsqu’on fume du THC, dans l’immédiat, on peut ressentir un effet de relaxation et de détente. En fonction du dosage, dans les minutes qui viennent, on peut percevoir d’autres effets comme le fait d’avoir la bouche sèche et les yeux rouges. Agissant également sur le système nerveux, la consommation de THC peut produire la diminution significative des réflexes et le trouble de l’humeur (euphorie, colère, angoisse…). A part cela, le THC exerce également des effets potentiellement indésirables sur le système cardiovasculaire car il fait augmenter considérablement le pouls ainsi que la tension artérielle. Enfin, en fonction de la physionomie du consommateur, la prise de THC peut engendrer la stimulation de l’appétit ou dans le cas échéant la nausée.

Quels effets produisent le THC thérapeutique ?

Même si le THC est potentiellement nocif pour l’organisme, il peut être utilisé dans un cadre thérapeutique. Comme il peut agir sur les récepteurs CB du système nerveux, on peut le prescrire pour le traitement d’une maladie grave comme le cancer et certains maladies neurologiques. Toutefois, dans ce cadre en particulier, l’usage du THC est très règlementé car il nécessite un suivi médical assez spécifique.

Quels sont les bienfaits du CBD sur l’organisme ?

Contrairement au THC, le CBD pourrait proposer de nombreux bienfaits pour la santé. L’huile CBD par exemple, dispose la capacité de traiter plusieurs maladies comme les troubles de l’humeur, les douleurs légères et chroniques, les troubles digestifs, les troubles neurologiques et immunitaires. Ne nécessitant aucune prescription médicale ni presque aucune contre-indication, comme le cannabidiol est une molécule très sensible, il faut tout même savoir bien conserver son flacon d’huile au CBD.

En plus de l’usage thérapeutique, le CBD récréatif est moins dangereux que le THC. A part cela, il est aussi de plus en plus utilisé dans le domaine de la cosmétique (crème pour le visage, soins pour cheveux, baume…) et même dans le secteur alimentaire (biscuit, huile alimentaire, friandises…).

Tableau comparatif entre le THC et le CBD

Effets produitsCBDTHC
DépendanceLa consommation de CBD n’entraine pas d’accoutumance ni de dépendance même à usage répété. Cela a été prouvé à partir de plusieurs essais cliniques.La consommation répétée du THC pourrait engendrer une sérieuse dépendance
Nuisance sur la santéLe CBD n’occasionne aucun effet néfaste pour la santé si le dosage est bien respectéQuand on fume le THC, il peut entrainer des maladies respiratoires qui peuvent conduire à un cancer
Altération de l’humeurLe CBD est un produit très recommandé pour soigner le stress, l’angoisse et le trouble du sommeilMême à court terme, le CBD peut entrainer une démence ou une dépression.

Pourquoi il y a du THC dans le CBD ?

Comme il a été indiqué, sauf sous surveillance médicale, le THC pourrait être très nuisible pour la santé. Or, dans le CBD, on indique la présence de THC. Très moindre (inférieur à 0.20% pour la plupart des cas), le tétrahydrocannabinol présent dans le CBD n’entraine aucun effet psychotrope. De plus lors des tests salivaires, suivant des centaines d’essais cliniques menés, aucune présence de THC n’a été détecté. Par contre, par précaution, si vous envisagez de consommer du CBD, il faut savoir bien choisir la marque et le site de CBD où acheter. Parmi les points les plus importants, il y a l’origine du CBD et sa méthode de culture. Après, s’il s’agit d’huile essentielle au CBD, il est primordial de vérifier si elle a subi ou non un test en laboratoire avant sa commercialisation.