Formation prothésiste angulaire : découvrir ce métier

En quoi consiste ce métier de styliste angulaire ? Comment devenir styliste angulaire facilement ? Est-ce une formation reconnue par l’État ?

Ce métier peut être exercé par une femme ou un homme. Aujourd’hui, c’est une prestation qui est très féminisée. Le principal intérêt est d’effectuer la pose de faux ongles. L’autre seconde activité d’un styliste angulaire est de décorer ces ongles.

Le métier de styliste angulaire

Avant de procéder à la pose de faux ongles ou encore d’apporter une décoration personnalisée, le ou la styliste angulaire va s’intéresser à son ou sa cliente. Le but de cet entretien est de connaître le métier qu’elle fait, si elle possède des allergies, quel est son mode de vie, ou encore quels sont les traitements médicaux qui sont actuellement en cours. Dans la même thématique “santé”, pour les femmes enceintes ou les personnes diabétiques, c’est déconseillé.

Les différentes techniques utilisées par la prothésiste angulaire sont :

  • Allonger l’ongle : également connu sous l’extension de l’ongle, il s’agit d’une création d’un faux ongle qui va se déposer grâce à une colle spécifique, sur l’ongle naturel. Généralement, c’est utilisé lorsque l’ongle est trop court ou qu’il a été rongé.
  • ”French manucure” : c’est une technique qui va consister à dessiner une bande de couleur blanche à la pointe de l’ongle. Cette bande de couleur va comporter de nombreuses couches de vernis.
  • Lorsqu’un faux ongle est posé, il va falloir masquer cette pose intelligemment. Pour ce faire, un remplissage va avoir lieu afin de cacher le vide entre les deux.
  • La prothésiste angulaire ira réparer les ongles ébréchés ou encore cassés et manquants.
  • Si un ou une cliente ne souhaite plus continuer le traitement, le professionnel doit être capable d’effectuer la dépose de tous les produits utilisés.
  • La décoration des ongles avec le nail art. C’est un jeu de décoration esthétique qui va s’effectuer avec des motifs, des strass ou encore des stickers.

Quels sont les outils utilisés et où travailler ?

La ou le prothésiste angulaire va utiliser de nombreux ustensiles divers et variés, comme les blocs polissoires, les capsules, les ciseaux, des pinces, des bâtonnets, ou encore des limes, les pinceaux, l’aspirateur de table ou encore le coussin repose-main.

La prothésiste angulaire va travailler dans différents endroits, comme une onglerie. Les autres endroits où elle est susceptible de travailler sont un salon d’esthétique, un salon de coiffure, un rayon de parapharmacie… Les lieux plus exotiques comme dans les produits de beauté ou des nail bars sont autant d’endroits où elle peut travailler. Enfin, dernier lieu de travail possible : le domicile des clients.

Quelles sont les qualités d’une prothésiste angulaire ? Avant tout, elle doit être habile avec ses mains. Les mains sont ses outils principaux de travail. C’est à l’aide des mains que les ustensiles feront le reste. Elle doit être minutieuse et avoir une excellente vision. Comme tout métier avec de la relation client, il est recommandé d’avoir un grand sens de l’écoute, un contact humain facile et avoir un goût artistique prononcé. Pouvoir s’adapter à sa cible est important, afin de lui proposer une prestation qui lui corresponde (physiquement et au niveau des valeurs, d’où l’importance de l’entretien). Mentalement, c’est un métier compliqué puisqu’il exige beaucoup de précision et de concentration. Parfois les amplitudes horaires sont longues et travailler le samedi est fréquent !