Comment calculer son cycle menstruel pour ne pas tomber enceinte ?

Le cycle menstruel est le mode de fonctionnement des ovaires chez la femme. C’est une période qui est crainte par plusieurs femmes, en l’occurrence celles qui ne souhaitent pas devenir mères pendant un certain moment. En effet, comment calculer son cycle menstruel pour ne pas tomber enceinte est une question que se posent fréquemment ces femmes. Êtes-vous dans le cas ? Si oui, alors vous devez maîtriser votre cycle. Si vous ne savez pas vous y prendre, parcourez cet article pour vous renseigner. Vous découvrirez diverses méthodes pour calculer votre cycle avec précision.

Pourquoi calculer son cycle menstruel ?

Encore appelé cycle ovarien ou utérin, le cycle menstruel dure de la puberté à la ménopause, moment où les ovaires cessent de fonctionner. S’il est vu comme une période, signalons qu’elle commence et se terminer par l’apparition des règles. Celles-ci apparaissent en effet, lorsque l’ovule libéré au cours de la période ovulatoire n’a point été fécondé. C’est dire donc que le cycle menstruel est subdivisé en deux grandes phases notamment pré-ovulatoire et post-ovulaire.

Pendant ces périodes, de profonds changements s’observent dans l’organisme de la femme. Mais alors, une question fondamentale demeure dans les esprits : quand a lieu l’ovulation ? Voilà le grand intérêt qui existe dans la notion du cycle menstruel pour toute femme. Cela est important, car c’est l’étape qui marque la formation d’un nouvel être vivant humain. En conséquence, il apparaît nécessaire pour toute femme de connaître le mode de fonctionnement de son cycle, mais surtout de savoir déterminer cette période.

Comment déterminer son cycle menstruel pour ne pas tomber enceinte ?

Calculer le cycle menstruel revient à déterminer la date de l’ovulation. Cette dernière peut se calculer par plusieurs méthodes, techniques et astuces.

La technique des chiffres

calendrier menstruel

Cette méthode se repose essentiellement sur la durée du cycle et la date d’apparition des menstruations. Si la date des règles est souvent facilement connue, la durée du cycle ne l’est pas autant. Cette dernière varie en fonction de la femme et peut aller de 20 jours à 30 jours ou plus.

Pour alors connaître l’ovulation, il suffira de compter 14 jours en arrière en commençant par la date des règles. Cette méthode s’adapte bien à tous les cycles réguliers et pourra s’illustrer comme suit :

  • pour un cycle qui est de 30 jours, l’ovulation aura lieu au 16e jour,
  • si le cycle dure 22 jours, l’ovulation se produira le 8e jour,
  • pour un cycle régulier de 28 jours, l’ovulation aura lieu le 14e jour.

Néanmoins, cette façon de s’y prendre n’est pas très fiable quand il s’agit d’un cycle irrégulier.

La courbe de la température

La méthode de calcul bien que simple, s’applique aux femmes qui ont connaissance de leur cycle ovarien. Si vous n’êtes pas dans ce cas ou si votre cycle est irrégulier, la technique de la température est la bienvenue. Elle consiste en effet à relever votre température thermique de manière à obtenir une courbe que vous allez exploiter plus tard.

Soulignons que la température stagne en dessous de 37 degrés lors de la première phase avec quelques variations. Vers la fin de cette phase, elle chute librement, remonte puis se maintient ainsi pendant la seconde période (post-ovulaire). En cas de fécondation, la température maintient son pic avec une disparition des menstruations. Dans le cas contraire, elle baisse peu avant l’apparition des règles. Avec les contraintes imposées par la méthode de la courbe de la température, elle apparaît beaucoup plus laborieuse.

Le test d’ovulation

Le test d’ovulation est un moyen très efficace pour bien maîtriser votre cycle menstruel et surtout déterminer la période ovulatoire. Souvent utilisé par les femmes désirant la maternité, il fait de plus en plus l’unanimité chez celles qui ne veulent pas tomber enceintes.

Le test d’ovulation se base sur le taux d’hormone lutéinisante ou LH présente dans votre urine. La phase de la libération de l’ovule est signalée par une montée significative du taux 36 ou 38 heures en arrière. À ce moment, tout coït ne sera pas bienvenu si éventuellement les résultats paraissent positifs. Cette précaution conduirait à éviter au maximum le risque de la survenance de la grossesse.

Le test d’ovulation est bien pratique et sa fiabilité est reconnue. Il est en vente dans les pharmacies. Vous pouvez aussi trouver des versions rechargeables qui vous garantissent une utilisation continue du produit sans un changement.

Le calendrier de fertilité

calendrier menstruel

Le calendrier de fertilité est une technique qui s’inscrit dans une dynamique numérique. En effet, elle est présentée par plusieurs sites web et applications. Destinée aux femmes souhaitant concevoir, elle peut aussi permettre d’éviter une grossesse à partir de la connaissance de votre probable date ovulatoire. Pour l’utiliser, vous aurez besoin de deux informations précieuses : la durée de votre cycle menstruel et la date de la première apparition de vos règles.

Bon à savoir

Avec la multitude des méthodes, vous pouvez facilement déterminer votre date d’ovulation. Sachez toutefois que la conduite à tenir est d’éviter des rapports sexuels dans cette période ovulatoire, soit environ trois jours avant et après la date de l’ovulation. Ainsi, vous pourrez vous rassurer de ne pas tomber enceinte.

Par ailleurs, compte tenu des diverses contraintes présentées, il peut arriver que le calcul se fasse avec beaucoup d’erreurs. Dans ce cas, la pilule contraceptive s’offre à vous comme une solution qui vous permet d’éviter la grossesse en toute quiétude. Pour une meilleure utilisation, nous vous recommandons l’avis d’un médecin spécialiste. Cela vous évite des effets secondaires fâcheux dus à un mauvais dosage.

Un site spécialisé pour le calendrier menstruel

Vous savez désormais qu’il est possible de calculer avec précision le cycle menstruel, mais la rigueur reste importante. En fonction de vos besoins, un tel site https://www.calculer-ovulation.fr/calendrier-menstruel/ pourrait être clairement intéressant. En effet, vous aurez toutes les informations les plus importantes et fiables pour trouver la date précise de votre ovulation. Que vous souhaitiez ou non fonder une famille, cette donnée est primordiale.

  • Deux critères sont alors importants, vous avez besoin d’un côté du nombre de jours pour votre cycle, il peut être de 21, 28 ou de plus de 30 jours.
  • En parallèle, il faut noter la date du premier jour de vos règles et le site s’occupe ensuite de réaliser le calcul.
  • Vous saurez alors la date de vos prochaines règles, celle dédiée aux symptômes SPM et même à l’ovulation.
  • Sachez que la fécondation peut avoir lieu après l’ovulation, mais les spermatozoïdes ont une durée de vie de quelques heures seulement.

Il est alors conseillé d’avoir des rapports sexuels avant cette ovulation, au maximum 48 heures avant l’évacuation de cet ovule afin de mettre toutes les chances de votre côté. Après l’ovulation, la fécondation est aussi possible, mais les chances sont forcément moins nombreuses, mais il faut souvent plusieurs mois pour être enceinte.